COMPTE RENDU DÉCOUVERTE BAUME DES ANGES DU SAMEDI 14 MAI 2022

Logo club de spéléo Montélimar

Participant.es :

  • Pour le MASC : Bertrand et Emilie
  • Pour les apprenti.es spéléos : Isa, Guillaume, Anouck (7 ans), Victor (10 ans)

TPST : 2h et quelques…

CR by Guillaume :
Long time no see… On s’était promis de se retrouver sur les peaux de phoque cet hiver mais les week-end se sont enchainés sans que l’on n’arrive à se coordonner. Les mois passent et nous n’avons toujours pas rendu visite à Emilie en famille depuis qu’elle a emménagé dans sa nouvelle maison. C’est décidé, on descend le week-end du 14-15 mai: A nous les petits sentiers Drômois à VTT et les baignades en rivière. Peut-être même pourra-t-on en profiter pour ressortir les chaussons d’escalade…

J-3: Message sur la boucle WhatsApp: «Prenez des casques, des frontales et des vêtements qui ne craignent rien 😉 » …

Ok… Ça fait un an qu’on regarde d’un air amusé les comptes rendus vidéo des explorations sous-terraines d’Emilie et Bertrand et à chaque fois la même sensation: Ok, ça doit être sympa mais les espaces confinés et moi ça fait deux donc je leur laisse les boyaux et je retourne à mon vélo… Par contre les marmots eux sont emballés à l’idée d’aller ramper dans la boue! J’hésite un instant à me débiner, à laisser Isa et les enfants entre les mains expertes d’Emilie et Bertrand pendant que je vais tricoter dans les collines de Dieulefit mais devant les températures prévues, je finis par me laisser tenter: au pire je me poserai faire la sieste à l’entrée…

On se met en route après avoir cassé une graine au Fournil des Comètes (placement de produit…). Marche d’approche relativement courte mais une bonne suée en ce début d’après-midi. On s’équipe sans tarder et on prend grand plaisir à mettre pied dans la grotte: les 10°C de moins se font bien apprécier. On s’avance doucement en écoutant les recommandations de nos guides et déjà première interrogation: gauche ou droite? En haut ou en bas? Une première découverte, si la lecture de carte ou de topo d’escalade ne me pose pas trop de problème, l’absence de repère N/S et l’évolution en trois dimensions et les galeries qui passent les unes au dessus des autres, tout ça rend l’orientation nettement plus délicate !

On finit par trouver la bonne entrée en direction du réseau des Montiliens. Premier boyau, on se tortille, on rampe, on pousse sur les orteils et déjà nous voilà de l’autre côté. Jusqu’ici tout va bien. Les enfants sont comme des poissons dans l’eau, et c’est à qui s’engagera le premier dans le prochain trou. Un petit tour dans la salle rouge, un coup d’œil au Puit Saint Vincent et Bertrand nous annonce le clou du spectacle. Sésame ouvre toi: on découvre les très belles concrétions du réseau des Mousquetaires en prenant soin de respecter le balisage.

On remonte tranquillement en direction de la salle d’eau et avant de sortir, on rajoute une petite boucle vers « les culs de basse fosse ». Si jusqu’à présent les boyaux ne m’ont finalement pas posé de problème, ce dernier tronçon un plus étroit et un plus long que les précédents m’aura amené en limite de ma zone de confort.

On ressort, il est déjà 16h passé: Le temps passe vite sous terre! Emilie a tout prévu, on sort le goûter histoire de reprendre des forces: ça creuse de se tortiller!

Retour tranquille à Dieulefit, un saut dans la piscine, une lasagne et tout le monde file se coucher sans demander son reste: ça use de se tortiller…

Merci à Emilie et Bertrand pour la découverte, les enfants étaient ravis et les parents aussi. Finalement on y reviendra peut-être.

Guillaume

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.