Formation transmission

Le samedi 30 avril à 9h00
Nous avions rendez-vous avec Romain de la 3si et des radio amateur de l’ADRASEC 38 (Association Départementale des Radioamateurs au service de la SÉcurité Civile) aux Cuves de Sassenage pour une journée de formation en transmission.(7 spéléo et 3 radio amateur )

Le système Nicola


Le système Nicola est aujourd’hui une révolution dans les communications souterraines par sa légèreté et sa rapidité de mise en œuvre. Dès les premiers instants de l’opération de secours, les postes Nicola sont installés aux emplacements stratégiques (surface, fond, victime). Développé en partenariat entre l’ADRASEC 38, la SSSI (Société de Spéléo Secours de l’Isère) et le Spéléo Secours Français,https://www.speleo-secours.fr/?p=2507

Le futur


L’équipe de l’ADRASEC 38 nous explique que dans un futur proche ils sont en train de travailler sur une carte réseau qui permettra d’envoyer via le système Nicolas des textos voir des photos

Le matin


Une petite partie de la matinée est consacrée à la théorie, simple et efficace. On prend connaissance avec le matériel de Transmission Par le Sol (TPS) : Nicola 2, Pimprenelle, téléphone filaire. Et c’est parti pour les essais. On commence tranquillement dans la prairie du parking des Cuves. Puis on continue par une petit formation sur comment parler à la radio avec les procédures radio

12h00


Pique-nique au soleil. Hé oui cela arrive !! Paul nous apprend l’origine du nom nicola donné à l’un des systèmes ; c’est à la mémoire d’une femme anglaise décédée d’hypothermie lors d’une cru au Berger, elle s’appelait Nicola. Son mari a fait un don et le nicola a vu le jour. Depuis il ne cesse de grandir et on en est à la version 4. l’après-midi direction les Cuves pour les essais sous terre. On se répartit en équipe de 2 ou 3 et on installe des Nicolas et le téléphone filaire. Cela fonctionne !! Les communications grésillent un peu, des fois beaucoup, mais les Cuves, c’est pas forcément simple.
Et là, niveau taux d’humidité pour faire contact avec le sol, on est bons ? On remballe, les équipes changent d’emplacements, on déploie un nicola et 2 pimprenelles, et ça marche aussi ! Objectif : tester le pimprenelle en mode relai, pour communiquer depuis l’entrée en filaire avec l’équipe derrière la salle Saint Bruno qui a installé le deuxième pimprenelle.
Et en prime, au milieu de tout ce joyeux bazar, un Nicola. Après quelques bricolages, l’équipe la plus avancée dans la grotte reçoit bien les communications de l’entrée, mais seulement dans un seul sens.
Les postes des Enfers et de l’entrée restent dans le silence. Encore des choses à éclaircir dans nos esprits 🙂 !
Sur ce, nous plions bagage et nous avons l’honneur de ré-enkiter le câble du téléphone, tout un art ! avant de sortir j’essayé le généphone de la salle St Bruno relié à l’entrée des
Cuves.
Mission accomplie, on sait installer et utiliser les systèmes de communication sous terre.
Encore un peu de difficulté pour les procédures radio. Je m’identifie 2 fois d’abord, les Enfers/ les Enfers pour PC.

Conclusion.


Une bonne journée de formation qui nous a permis d’appréhender les moyens
de communication lors des secours souterrains. Formation à refaire régulièrement afin de ne pas être pris au dépourvu au cœur en espérant que nous n’ayons jamais à la mettre en application.

Lien : les cuve de sassenage

Claude B.

Le généphone

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.