Premier secours à victime en milieu isolé

Compte rendu du 09 et avril. Participant : Claude

Le week-end du 9 et 10 avril, il a été organisé un stage par le CDS 38. Le but du stage était de familiariser les participants aux geste de premiers secours en milieux isolés (spéléologie, canyon, sport de pleine nature) . Je suis arrivé vendredi soir dans un petit village sympathique au-dessus de Grenoble, à Saint Laurent du Pont, dans le massif de la chartreuse.

Après un rapide contact avec les participants et j’ai pu manger avec le président de la fédération Gael Kaneko. Mais après quelques bières et un bol de soupe il fallait déjà aller se coucher. Un bonjour émanant d’outre-tombe me réveilla à huit heures le matin, et m’invita à aller déjeuner. Vincent le responsable du stage en profita pour vous énoncer le contenu de la formation. Le stage était ouvert à tous les fédérés pratiquant la spéléo ou le canyon, 22 participants et 5 cadres don un médecin. Après un tour sur les motivations de tous les participants nous avons pu aborder les thèmes suivants.


Le samedi matin :

  • Notions de physiologie,
  • Les affections spécifiques dues au milieu
  • Bilan d’une personne blessée,
  • Immobilisations (membres, rachis cervicale…) avec des attelles modulables
  • Réduction de fracture avec pose d’attelle modulable (voir la vidéo en fin d’article )
  • Le samedi après-midi part petit groupe
  • Déplacement d’une victime traumatisée avec un brancard de fortune avec des sac de spéléo ou de canyon
  • Les points chauds,
  • La P.L.S
  • Immobilisation d’un membre avec des avec des attelle modulable

Le samedi Le soir

La pharmacie

Il est vivement conseillé de toujours avoir sur une sortie spéléo/canyon une trousse de premier secours (pharmacie club) permettant de traiter l’urgence, sachant qu’en spéléologie l’attente des secours peut être longue (milieu isolé). Un peu de matériel médical peut aussi rendre la sortie de la cavité possible (auto-secours), par exemple en immobilisant une articulation (pose d’attelle modulable), en protégeant une blessure ou en calmant la douleur(doliprane)

Dimanche

Après avoir pris place dans les voitures, Départ vers le site de mise en situation (Carrière de l’Echaillon).

C’est au détour d’un virage entre Grenoble et Valence que tout le petit groupe se gare au pied du Vercors. Depuis la route on ne distingue presque plus rien au pied de la falaise Dans les années 1900 cette carrière était en exploitation. ce site fut abandonné en 1936, mais il faut savoir que la pierre de l’Échaillon était très prisée dans la région. Sac sur le dos, nous montâmes dans les bois pour rejoindre l’entrée de la carrière abandonnée.
Vous avons pu mettre en application sous différents scénarios et par petit groupe les thèmes et situations vu la veille. C’est aux alentours de midi que nous avons regagné le gîte afin de manger ensemble le dernier repas du stage après avoir fait le ménage. Après un bilan satisfaisant pour les stagiaires tout le monde est rentré voter en ce jour de
l’élection présidentielle.

Je conseille ce stage à tout le monde mais il est conseillé de participer à une formation de type PSC1 ou SST avant afin d’avoir de solides bases en secourisme.

Claude.

Les taelles modelables

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.