Compte-rendu de la sortie au trou du vent du samedi 9 juillet 2022

  • Participants :
    • Rita
    • Florence
    • Ludwig
    • Jojo
    • Isis
  • TPST : 04h00

Le rendez-vous est fixé à 17h au camping du Mont Serein et nous arrivons à peine 15 minutes en retard. Le temps de peaufiner les sacs et de prendre une légère collation au snack du camping, nous voilà embarqué sur le GR 4 qui nous mènera à l’ombre des Cèdres et à travers les pierriers au du trou du vent.

On profite d’un paysage ensoleillé en direction de la Drôme provençale, tout en étant à l’ombre côté nord du Ventoux. La température est de 25 degrés avec un petit air, il n’y a pas mieux pour marcher. Quelque chamois nous regarde de leurs falaises avant de s’éclipser dans les bois.

Nous atteignons l’entrée de la grotte une heure plus tard. hop hop hop un petit message à Jean-Jacques, une petite combinaison et un petit éclairage et je prends de face ce magnifique courant d’air qui nous fait passer de 25 à 10 degrés en 10 secondes.

Cette cavité consiste en une faille d’effondrement parsemée de grand bloc rectangulaire. De temps en temps nous croisons de belles cheminées remontantes avec quelques gouttes provenant du plafond. On rampe, on frotte et on prend du plaisir sous terre. Nous arrivons au puits de 9 mètres, que nous chuntons par un passage sous-bloc. Ce sera pour nous notre terminus car nous voulons prendre le temps lors de la remontée.

On fera une mini pause goûter, une heure avant de sortir et nous ferons donc surface à 23h30

Toujours en petit SMS à Jean-Jacques pour signaler notre sortie, et on pique-nique à la lueur rouge de nos frontales.
Nous nous mettons à marche pour revenir au parking en entendant quelques chamois ou dahut….
La voiture est atteinte à 1h du mat’ et la maison à 2h.

Fatigue !!!

Spéléo d’été, spéléo qui fait rêver

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.