Aven Double, Ardeche.

Aven double Ardeche

C’est en ce beau samedi après-midi que nous nous réunissons autour d’une entrée de l’aven double afin de faire découvrir la progression sur corde aux nouvelles recrues du Montélimar Archéo Spéléo Club.

Philippe, Alex, Jean-Luc, Michel et moi-même coté “ anciens du club”
Selene, Sébastien et Arnaud et jojo « côté nouveaux”.

Chacun s’équipe sur le côté sombre de la route, alors qu’en face il fait soleil. Un léger ajustement des baudriers sur ces superbes combinaisons rouges pendant que Alex sort amarrages et autres cordages.
Ah bon fallait prendre 10 mètres de nouilles pour le ressaut ? On s’en fout, Alex a toujours une petite corde rouge de secours… Ah, pas cette fois. Bon tant pis !!

Un repas est pris au abord de la doline, et c’est une révision du descendeur, poignée et croll qui se met en place pendant que d’autres équipe moulte déviation et fractionnement. Pour descendre 10 mètres, on a 3 cordes, 3 dev, 2 fractio. On ajoute, ne serait-ce qu’une sangle, on bloquerait le courant d’air 😉

Chaque nouveau, après une séance de descendeur, demie-clé, clé, longe, demie clé, re-clé, arrive en bas, et d’un pas décidé, nous suivons Jean-Luc qui nous montre le chemin des étroitures dans la galerie des tétines.

Jojo est bon ! Il a une combi près du corps et son coefficient de pénétration l’aide pour les passages bas.
Sur la fin, Jean- Luc revient sur une préconisation de “ca passe, mais sans le baudard » Et comme on est sur une journée apprentissage matos, nous garderons le baudrier sur nous et ferons demie tour, non pas par manque de motivation, mais on va pas quitter notre matos, ca se fait pas…..c’est pas sécu 😉

A noter une légère concrétion sur la tresse de Selene…. Àh…. L’Ardèche et son microclimat argileux….

Retour au pied du puits pour de la poignée-bloqueur. Et c’est une heure plus tard que les nouveaux sont en haut. De mon côté, je remonte le dernier en commençant de déséquiper les déviations du fond du puits. Quelle belle occasion de sortir ma clé de 13 Facom avec un côté clé à cliquet pour gagner du temps, quand je fais des -2000, et de l’autre un embout clé plate classique, par respect pour les anciens. Alex va être content, j’ai tout enlevé, tout propre…. Et c’est là qu’il me dit depuis la surface ‘touche rien on redescend après » Euh….. trop tard…

Je ne vous parlerais pas de l’eau qui tombe sur ma tête, malgré ce beau soleil, en effet notre président adoré est la-haut muni d’une gourde !!!

Voici une photo de La-Haut, le dessin animé de Pixar, et non du président qui est la-haut, en haut du puit… On peut confondre, donc j’explique 😉

Jojo et Arnaud referont un tour en bas pour parfaire leur technique. Sébastien reprend son souffle et Selene met à jour son instagram 🙂

Pendant que Philippe et Alex déséquipe avec des clés plates de 13 (complétement has been, rhoo les nuls) Séquence souvenir avec Yves et projection de sorties futures…

Retour à la voiture 17h00… même pas en retard pour le repas de ce soir…..

2 thoughts on “Aven Double, Ardeche.

  1. C’est sur qu’avec moi on manquait jamais de matériel, il y avait minimum 50 m de cordes en rab, 20 plaquettes + mousquetons et des sangles en pagaille et ça dans tous les trous qu’on visitait 🙂

  2. C’est marrant que ce trou ne soit plus gazé alors qu’il y a 10 ans en arrière on a eu fait des visites où il était impossible de respirer dès qu’on attaquait les passages à plat ventre …
    Vous avez oublié l’etroiture qui se négocie en s’asseyant dans un petit trou vertical pour pouvoir passer les jambes puis le corps . Elle était derrière un pilier avant la salle avec les tétines . Perso moi je l’ai jamais tenté, les étroites ne m’ont jamais fait rêver 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.